Choisissons aujourd'hui

Les énergies de demain

Une PAC va capter les calories stockées dans le sol. La chaleur puisée est transférée dans le circuit d’eau du chauffage (radiateur à eau, plancher chauffant).

 

Consommation d’énergie divisée par 4.5 comparé à un système de chauffage électrique

 

 

Exploitation

 

La pompe à chaleur puise et valorise les calories du sol grâce à des réseaux de capteurs enterrés.

Les capteurs verticaux et horizontaux fournissent  d’excellents rendements.

 

CAPTEURS VERTICAUX

 

Une à deux sondes thermiques sont enterrés à une profondeur de 50 à 100m. On fait circuler du fluide caloporteur en circuit fermé. Convient particulièrement aux petits ensembles de logements ou maisons individuelles, limités par la surface environnante.

 

 

  • Prévoyez ainsi 1 mètre linéaire de sonde verticale pour 1m² d’habitation à chauffer.
  • A partir de 5m de profondeur, le sol se trouve déjà à une température constante de 13°C et ce quelle que soit la saison. Ce qui offre de grands rendements.
  • Ce type d'installation est préconisé lorsqu'il n'y a pas de nappe à disposition et/ou pour les petits terrains qui ne permettent pas l'utilisation d'une autre solution.

Coefficient de performances

 

COP Radiateurs : 3,5

COP Plancher chauffant : 4,5

 

Prix du forage : entre 30 et 50€/mètre suivant le type de sol.

Les avantages :

 

  • Très économique, entretien faible
  • Crédit d’impôt à 15% ou 25%.
  • Economie
  • Aucun appareil visible à l'extérieur.
  • Discrétion sonore

 

Les inconvénients :

 

  • Prix important pour les grosses installations. Habitat >200 m²

 

Dimensionnement :

 

  • 1m de sonde fourni 50W à la PAC.

CAPTEUR HORIZONTAUX

 

Un circuit d'eau fermé est installé entre 70cm et 100cm de profondeur pour former un réseau de tuyaux dans lequel circule un fluide caloporteur qui absorbe les calories du sol..

Un capteur horizontal permet alors d'obtenir de bons rendements pour une installation à moindre coût.

C'est lors du passage du fluide dans les tuyaux enterrés que les calories du sol sont récupérées. Une grande surface permet de ne pas avoir à enterrer l'installation profondément dans le sol. La moins bonne constance thermique du sol à cette profondeur est compensée par la très importante superficie d'échanges calorique avec le sol.

Coefficient de performances :

 

COP Radiateurs : 3

COP Plancher chauffant : 4

 

Cette installation ne gêne pas la végétation telle que pelouse, plantes tapissantes, fleurs, arbustes... Prévoyez une superficie de terrain d’un ratio de 2 à 2,5 fois la surface à chauffer.

 

Il existe des fabricants assez connus qui utilisent un système à gaz frigorigènes pour leurs capteurs extérieurs. L'avantage est que leur capteur est beaucoup plus petit de 1 à 1,5 fois la surface de chauffe mais il absorbe plus d'énergie que le sol peut en offrir, il gèle le sol, l'abime, l'épuise et leur installation tombe parfois en panne définitive.

 

Les avantages :

 

  • Pas d'entretien, coût faible
  • Crédit d’impôt à 15% ou 25%.
  • Economie
  • Aucun appareil visible à l'extérieur
  • Discrétion sonore

 

Inconvénient :

 

  • surface demandée

 

Dimensionnement :

 

  • 1m² de terrain fourni 25w à la PAC

Nos certifications :

ANJOU ENERGIES RENOUVELABLES

3 rue Edmond Cannelle

ZA Moulin Marcille

49130 Les Ponts de Cé ( Angers - Maine et loire - 49 )

Réalisation Web : SecureLan

Création Web - Hébergement - identité visuelle

Mentions légales - © AER 49 2014