Choisissons aujourd'hui

Les énergies de demain

L'air de nos habitats doit être renouvelé. Les êtres vivants et tous les objets qui nous entourent dégagent des polluants.

 

L'air doit être particulièrement renouvelé dans la cuisine (émanation cuisson), la salle de bains (humidité), toilettes (dois-je le dire...).

 

Avant les années 80, cette ventilation était faite par convection avec de simple gaine de ventilation débouchant en toiture. Cette ventilation très hasardeuse était complétée par des huisseries de piètre

étanchéité. Fin 70, début 80, nos maisons deviennent un peu plus étanche et on créée la VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée), on met un extracteur électrique dans les combles qui aspire dans les pièces cuisine, salle d'eau, WC, et on dispose des arrivées d'air avec un débit d'air maîtrisé dans les pièces de vie. De la sorte, l’air neuf arrive dans les chambres et le séjour, se réchauffe, aspire l’humidité et les polluants et s’en va dehors par le groupe avec  hélas une partie importante de votre chauffage (Dès cette époque la VMC double flux est aussi apparue parce que ce concept d’évacuer de l’énergie sur le toit a énervé quelques ingénieurs et quelques habitants).

La Ventilation motorisée contrôlée

 

La VMC hydrorèglable, est une VMC classique avec une particularité, son débit d’air est fonction du taux d’humidité de votre habitat, les bouches d’arrivée d’air ont une sensibilité mécanique à l’humidité

(comme une lanière de cuir qui se tend ou se détend en fonction de son humidité).

Les bouches d’aspiration intérieures ont elles aussi cette sensibilité, ainsi que des variations de débit par détection électronique. De la sorte que lorsque vous quittez votre maison, le renouvellement d’air se ralentit très vite et permet ainsi de limiter les pertes d’énergies par son renouvellement d’air devenu inutile.

 

Conseil personnel sur ces VMC :

 

Faites les arrivées d’air de préférence sur les façades Sud et Ouest, de la sorte, en hiver     quand les vents froids soufflent généralement du Nord ou de l’Est, ils n’augmentent pas le débit d’air dans votre maison mais plutôt le contraire parce que vos façades opposées se trouvent en dépression. Cela limite un peu les pertes d’énergies.

La double flux, pour faire court c’est vivre toute l’année avec des fenêtres ouvertes qu’il fasse -  5° C ou + 10°C, un bonheur, une homogénéité des températures, une qualité d’air apaisante et tout cela

en économisant un maximum d’énergie. Le principe, un habitat de préférence étanche à l’air, une extraction d’air par la cuisine, SDB, WC éventuellement un près de votre cheminée ou poêle à bois si vous avez. Une centrale qui récupère l’énergie de cet air que vous évacuez et qui la redonne en très grande partie à l’air que vous aspirez dehors. Et enfin, un réseau de distribution qui souffle  cet air neuf et réchauffé dans les chambres et pièces de vie.

Le VMC  double flux n’ont pas toute le même rendement (c’est leur capacité  à prendre l’énergie de l’air extrait pour le redonner à l’air rentrant) de 60 % à 90 %, le prix varie évidemment mais vous êtes

partis  pour 20 ans, à 10 % d’économie sur votre chauffage pour une bonne double flux, je vous laisse faire le calcul.

Attention !

 

La consommation électrique de votre double flux : elle fonctionne 9 mois de l’année (l’été, vous devez la couper, autant ouvrir une fenêtre !)

Une double flux, c’est deux turbines  au lieu d’une ! Aujourd’hui, on en trouve aux environs de 40/50 W.

N’oubliez pas, c’est 50 x 24 heures x 270 jours = 324 kWh x 0.1 €  (pour une DUOLIX MAX) = environ à 326 €. Il faut changer ou nettoyer les filtres une fois par an, donc il faut un accès pas trop délicat.

 

Si votre habitation  n’est pas du tout étanche à l’air, sinon à prescrire dans tous les cas surtout si :

  • Vous avez une source de chauffage par insert ou poêle (distribution de la chaleur),
  • Vous avez une maison humide (augmentation du renouvellement d’air donc assèchement de l’habitat et économie de chauffage).

 

Le puits canadien

 

Cela consiste à réchauffer ou à refroidir (suivant la saison). L’air neuf entrant dans votre habitat par la stabilité de la température de la terre en profondeur (10°C). Il existe deux technologies pour réaliser

ce système.

 

Le système direct, une prise d’air au bout de votre jardin, un ou plusieurs tuyaux passant à 2 mètres de profondeur, une turbine et un réseau de distribution dans la maison comme sur la double flux.

 

L’hydraulique, au lieu de faire passer l’air sans terre, on fait passer de l’eau en circuit fermé et on dispose dans la maison un caisson avec un radiateur à ailette sur le circuit d’insufflation

d’air.

 

Enorme avantage :

 

pas de risque d’inondation de votre puits  canadien, un entretien facile et possible puisqu’il faut juste 2 minutes pour nettoyer le filtre à air dans le caisson. Sur le direct, votre air passe dans des

tuyaux que vous ne pouvez pas entretenir et dans lesquels fatalement il se développera  un jour des champignons que vous injecterez dans votre habitat !

 

L’intérêt du puits canadien :

 

Pour moi, il porte bien son nom. Son intérêt est dans les climats extrêmes puisque par temps très froid, l’air extérieur à – 5°C  va se réchauffer à + 7, + 8°C pour entrer dans votre maison et à + 35°C dehors il va se refroidir à + 20°C pour entrer dans votre maison.

 

Dans un climat tempéré comme l’Anjou, l’intérêt est limité mais pas inexistant. Le top du top pour les puristes c’est de combiner le puits canadien hydraulique avec une double flux. Ce sera bientôt la solution prescrite dans les cas ou vous désirez  effectuer une climatisation passive l’été. Cet exemple est réalisé dans notre salle d’exposition, où l’été je me sert du forage de la géothermie pour créer une boucle d’eau à 12°C qui permet via la double flux et des ventilo convecteursd’insuffler de l’air frais avec juste deux petits circulateurs.

Après un peu de réflexion, on peut conserver son confort et respecter la planète.

Nos certifications :

ANJOU ENERGIES RENOUVELABLES

3 rue Edmond Cannelle

ZA Moulin Marcille

49130 Les Ponts de Cé ( Angers - Maine et loire - 49 )

Réalisation Web : SecureLan

Création Web - Hébergement - identité visuelle

Mentions légales - © AER 49 2014